lundi 12 janvier 2015

Sun Jan 11th 2015

My Dear friends,

We are Jan 11th 2015. What happened today in France (and all over the world) is historic and will define decades to come.

Instead of answering terror attacks by force and hate, a population stood up to say NO to violence and YES to free speech. 40+ government leaders were there including the Israelis and the Palestinians.

No violence during the day, just a peaceful and silent march. This, my friends, is history being written. And from now on, people will look at it with respect in the future.
Unfortunately, other terror attacks will happen, my deepest hope is that people will look at this event and ask themselves: "What would the French do?".

I don't know what will happen in France tomorrow or next week. Maybe it was just one day, maybe hate will find its way inside hearts. What I can say for sure is that people in the world will remember this day, Jan 11th 2015, not tomorrow.

I want the 11th of a month to be remembered not as a tragedy but as a day where people stood up to take their future in their hands.

vendredi 31 octobre 2014

dimanche 2 décembre 2012

mercredi 28 novembre 2012

Death Valley

Une image prise de la vallee de la mort

mercredi 24 octobre 2012

dimanche 23 septembre 2012

LONG TERM TOXICITY OF A ROUNDUP HERBICIDE AND A ROUNDUP-TOLERANT GENETICALLY MODIFIED MAIZE / Partie 2

Pour la première partie, c'est ici.


La partie résultats commence avec la durée de vie des groupes témoin. Pas de comparaison avec les animaux ayant consommé du mais génétiquement modifié ou du round up. Ces chiffres avec les écart-types seraient une bonne façon de comparer quantitativement la durée de vie des rats selon les groupes.

Description de la figure 1

La première figure compare le taux de mortalité des males et des femelles ayant consomme du maïs génétiquement modifié (GMO) et/ou du Roundup (R) par rapport au groupe témoin (en pointillé ou rouge) en fonction du temps.
- Les quantités les plus faibles en Roundup/maïs consommé sont représentées par une ligne fine.
- Les quantités intermédiaires en Roundup/maïs consommé sont représentées par une ligne d'épaisseur moyenne.
- Les quantités supérieures en Roundup/maïs consommé sont représentées par la ligne épaisse.
Sont aussi représentées les durées de vie moyenne des groupes contrôles (ligne hachurées verticales).
Je reviendrai sur les encarts plus tard.



Chez les mâles, la première mort survient après 100 jours (Figure A). D'après les auteurs, cet animal a été euthanasié car une tumeur est apparue et représentait plus de 25 % du poids de l'animal. L'animal a été euthanasié pour des raisons d'éthique (éviter de faire souffrir inutilement). Dans le graphique A nous pouvons voir que les animaux consommant la plus faible quantité de maïs génétiquement modifie non traité au Roundup meurent plus vite que le reste des animaux. Le taux de mortalité cumulé revient aux niveaux observés dans les autres groupes au delà de 600 jours.
On observe des faits similaires dans le graphique B.
Dans les graphique C, les taux de mortalité sont très similaires.

Chez les femelles, observe que certains groupes d'animaux traites meurent plus vite que le groupe contrôle dans les graphiques D et F.
Malheureusement, l'étude manque de données vers la fin. L'étude s'arrête vers la fin de l'espérance de vie des femelles. 30 jours d'étude de plus permettraient de voir ce qui se passe.

Dans le texte, les auteurs comparent le nombre d'animaux morts issus du groupe contrôle avec le groupe traité présentant la plus grande mortalité (50 a 70 %). Avec ce raisonnement, on peut dire que donner a boire de grandes quantités de Roundup à des males (figure C, ligne épaisse) allonge la durée de vie des rats. Curieusement, ce n'est pas mentionné dans l'étude. Même chose avec les femelles: Le groupe ayant été nourri avec de faibles doses d'OGM commencent a mourir plus tard que les animaux dans le groupe contrôle (Figure D, lignes rouges et bleues). La aussi, rien n'est mentionné dans le texte.
Dans le reste des groupes, le taux de mortalité est soit similaire soit supérieur par rapport au groupe contrôle. Les auteurs mentionnent seulement le taux de mortalité qui est supérieur aux groupes contrôle...

Ensuite, les auteurs disent "The maximum difference in males was 5 times more deaths occurring during the 17th month in the group consuming 11% GM maize". Là aussi, c'est vrai, MAIS les auteurs "oublient" de mentionner que dans la figure C, vers 600 jours, il y a trois fois plus de morts dans le groupe contrôle par rapport au groupe ayant consomme de larges quantités de Roundup.
Dans le documentaire, ce chiffre de 5 fois plus de morts  dans le groupe traite par rapport au groupe total a un temps t se transforme en "les OGM multiplient le taux de mortalité par 5". Si l'on considère cette assertion vraie, on peu aussi conclure que boire du round up diminue par 3 le taux de mortalité.
Vous voyez le ridicule de cette affirmation à l'emporte pièce ?

De l'utilité des statistiques

Dans les encarts, sont représentées les causes de mortalité ayant lieu avant la fin de l'espérance de vie des rats (groupe témoin). En noir, sont représentées, les morts par euthanasie (car les tumeurs développées par les rats étaient trop grosses). En hachure, les morts spontanées. Ces résultats sont assez faciles a interpréter et n'apportent pas grand chose a l'étude...

Quoi ? Vous me dites que c'est faux, qu'il y a des différences entres les groupes contrôle et les autres groupes ? Oui, c'est vrai, il y a des variations. Mais sont-elles significatives ? En fait, tout ce que j'ai dit jusqu'a maintenant sur la figure 1 est bidon, tout comme ce qu'ont dit les auteurs de l'article.
Les groupes d'animaux sont trop petits pour que les différences soient significatives.

Tout d'abord, les auteurs disent qu'ils ont créés les groupes d'animaux de façon aléatoire. Il est quasiment impossible de créer des groupes homogènes aléatoirement. Il y aura donc des différences au niveau de la mortalité entre les groupes. Par exemple, prenez 100 pommes, 50 rouges et 50 jaunes et mettez-les dans une grande bassine. Mettez un foulard sur les yeux et piochez dans la bassine des pommes pour faire 10 groupes de 10 pommes. Il est quasiment impossible que vous ayez les 10 groupes de pomme contenant 5 pommes rouges et 5 pommes jaunes.
La probabilité pour que le premier groupe contienne 5 pommes de chaque couleur est de un chance sur 11, pareil pour le deuxième groupe. La probabilité pour avoir 10 groupes contenant 5 pommes de chaque couleur est de 1 sur 11 a la puissance 9 soit moins de 1/2,3 milliards.

Les rats n'étant pas nés égaux en terme de santé et d'espérance de vie, le même type de raisonnement peut être appliqué sur la composition des groupes de rats.
Il est donc normal qu'il y aie des variations entre les groupes, et ces variations sont dues au hasard. Plus le groupe est petit, plus les variations seront grandes (en pourcentage).


Si mes souvenirs de fac sont bon, il existe une méthode statistique qui permet de dire si les différences de mortalité entre les différents groupes sont dues au hasard ou a autre chose (ici, autre chose = alimentation). Dans ce cas, le test du Khi-2 me semble être adapte.

Nous allons prendre les chiffres donnés par les auteurs : 30 % de mort spontanée chez les rats m â le dans le groupe contrôle (3 individus) et 50 % de mort spontanée chez les rats males dans le groupe présentant le plus grand nombre de mort spontanée (5 individus).
Le khi-2 se calcule de cette manière ((3-5)^2)/3 ce qui donne 4/3 ou 1,25.
En allant chercher dans les tables du khi-2 (ici 1 degré de liberté) la pvalue pour 0.05 (soit 5% de chance de se tromper, ce qui est généralement admis en biologie), nous avons un chiffre de 3,84.
Si le chiffre obtenu par le test du khi-2 est plus grand que 3,84, on peut en conclure que les différences entre les deux groupes ne sont pas dues au hasard et nous en sommes surs a 95 %. Or 1,25 est plus petit que 5.41. Les différences de mortalité observées sont dues au hasard.

Pour les femelles, nous avons 2 morts dans le groupe contrôle et 7 morts dans le groupe le plus touché.
Khi-2 ((2-7)^2/2 = 12.5. Dans ce cas, on peut conclure que les différences entre les deux groupes ne sont pas dues au hasard (avec un faible pourcentage de chance de se tromper).

En faisant un test du Khi-2 sur toutes les données de mortalité obtenues par Séralini (à l'entrée de la zone représentant l'espérance de vie moyenne), nous obtenons les résultats suivant: Sur les 18 groupes non-témoin, trois ont un taux de mortalité qui ne peut pas être expliqué par le hasard, les trois chez les femelles:
- Trois groupes femelle consommant des OGM non traites au Roundup (Figure D, dose intermédiaire).
- Deux groupe femelle ayant consommé des OGM traités au Roundup (Figure E, dose intermédiaire).
- Trois groupes femelle consommant de l'eau contenant du Roundup (Figure F, dose intermédiaire).

Conclusions scientifiques et objectives sur la figure 1 :

- Statistiquement parlant, le Roundup seul n'a pas d'effet sur la mortalité des rats mâles, le maïs génétiquement modifié NK603 n'a pas d'effet sur les rats mâles.
- Le maïs NK603 a un effet sur la mortalité des femelles lorsqu'il n'a pas été traité avec du Roundup et ceci, lorsqu'il est servi à doses intermédiaires.
- Le maïs NK603 traité avec du Roundup a un effet sur la mortalité des femelles seulement quand il est servi à une dose intermédiaire.
-  Le Roundup a un effet sur la mortalité des femelles seulement quand il est servi à une dose intermédiaire.

A plus haute dose, il n'y a pas d'effet sur la mortalité. Ce résultat est surprenant car nous pourrions nous attendre à ce qu'il y aie aussi un effet lorsqu'il est servi à plus haute dose. Il n'y a pas d'explication qui me vienne à l'esprit qui me permette de réconcilier cet antagonisme.

On ne peut pas conclure que le maïs NK603 ou que le Roundup aient un effet sur la mortalité des rats. De la même manière on ne peut pas conclure sur l’innocuité de ces produits sur des rats car trois groupes sur 18 présentent un défaut en terme d'espérance de vie                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         .

La description de la figure faite par les auteurs est hors contexte car elle n'analyse pas ces résultats scientifiquement.





samedi 22 septembre 2012

Long term toxicity of a Roundup herbicide and a Roundup-tolerant genetically modified maize



Ca y est, c'est prouvé, les OGM provoquent des cancers et c'est une étude INDEPENDANTE qui le dit.
Il y a énormement de désinformation la dessus, il est grand temps d'essayer d'y remédier en donnant des informations factuelles.
Ces prochains jours, je vais tenter d'expliquer en restant le plus objectif possible la teneur de la publication à la base de tous ces articles que nous pouvons lire dans les medias.


L'article.
L'auteur principal de cette étude est Mr Gilles-Eric Séralini, associe a l'universite de CAEN et à la Criigen.
L'article a ete publie dans une revue internationale a comite de lecture. Le facteur d'impact (=qualité de la revue) est correct: autour de 3.

La publication n'est pas encore parue mais elle peut être téléchargée ici : http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2012/09/fct_seralini-al_0.pdf

Qu'est ce que le Mais NK603 ?
NK603 est le nom d'une variété de mais commercialise par Monsanto. Un des problèmes rencontrés par l'agriculture moderne est la présence de mauvaises herbes (comprendre toute plante autre que la plante cultivée). Ces mauvaises herbes sont mauvaises car elles rentrent en compétition avec la plante cultivee conduisant a une diminution des rendements.
Monsanto commercialise le roundup, un desherbant. Ce produit tue TOUTES les plantes. Pas très pratique si l'on ensemence un champ avec ce produit...
Monsanto a trouvé la parade en modifiant génétiquement des plantes d'intérêt pour les rendre résistantes à ce produit : le mais NK603. L'obtention de ce mais a été obtenu par des procédés de transgénèse : Monsanto a inséré dans le génome de la plante un gène codant pour une protéine conférant une résistance au Roundup. Ce gène provient d'un autre organisme que le mais.

Introduction.
Présentation du sujet, mise en contexte, limite des études faites a ce jour...

Matériel et Méthodes
Le travail a porte sur 200 rats, 100 mâles et 100 femelles.
Ils sont divisés en 10 groupes de 10 rats mâle et 10 groupes de 10 rats femelle.

Les rats ont ete soumis a un regime:
- Mais génétiquement modifié ajouté (NK603) à leur nourriture (3 différentes quantités) n'ayant jamais été traité au Roundup.
- Mais génétiquement modifié ajouté à leur nourriture ayant été traité avec 3 différentes concentrations de roundup lors de leur culture.
- Ajout de Roundup à l'eau que les rats boivent (3 concentrations)
- Mais non modifie génétiquement. Ceci est le groupe contrôle. Pour ce mais, les auteurs indiquent que c'est un mais très proche de la souche utilisée pour l'OGM. Mais le nom de la souche n'est pas indiqué dans le matériel et méthodes. Cette expérience n'est donc pas reproductible avec les informations données. La reproductibilité des expériences est à la base de la méthode scientifique.

Le mais a été cultivé en laboratoire. Nous pouvons donc en conclure que les conditions de culture des differents mais sont similaires.

Les rats.
La souche de rats utilisée (Sprague-Dawley) est connue pour former des tumeurs spontanément.

vendredi 25 mai 2012

Eclipse 2

L'eclipse a cree un effet de stenope. Elle etait visible sur tous les rayons de lumiere se refletant sur le mur. C'est la premiere fois ue je voyais quelquechose comme ca. The eclipse was creating a pinhole effect. It was visible on all the ray of light reflecting on the wall. It was the first time I was witnessing something like that.

lundi 21 mai 2012

Eclipse 1

Eclipse partielle en ce 20 Mai 2012 a Berkley. Ce fut assez surreel... La suite dans quelques jours.
05/20/12: Partial eclipse in Berkeley. Very weird feeling, why in a few days.

mercredi 16 mai 2012

Poursuite

Une image contrainte, exiguë. Trois personnes, un mur, des escaliers qui pourraient être un échappatoire mais on se dirige a l'opposé.

mardi 1 mai 2012

Hollywood

Visite de Los Angeles le week-end dernier. La premiere photo est un montage sur le theme d'Hollywood (On peut cliquer sur la photo pour agrandir).